Pourquoi mettre en place un CSE dans une entreprise ?

Le comité social et économique (CSE) est l’organe qui représente l’ensemble du personnel dans une entreprise. Le CSE doit être mis en place dans les entreprises de plus de 11 employés. Ils sont élus par les salariés de l’entreprise pour une durée maximale de 4 ans. Découvrez dans cet article les avantages de mettre en place un CSE.

Quels sont les avantages du CSE dans une entreprise ?

Le CSE est l’instance de représentation du personnel dans une entreprise. Il permet aux salariés d’être représentés auprès de leur employeur, mais aussi de bénéficier d’avantages tels que des activités sociales et culturelles. Le CSE joue aussi un rôle de défenseur des droits des salariés dans le cadre d’un conflit individuel, surtout lorsqu’un processus de licenciement est engagé à l’encontre d’un employé. Pour l’employeur, il représente un intermédiaire pour établir un dialogue social au sein de la société, entre la direction et le personnel. En outre, le CSE permet de reclasser les salariés déclarés inaptes par le médecin du travail, et par ricochet permet à ces derniers d’être réintégrés dans le collectif des employés.

Qui doit mettre en place un CSE ?

De façon générale, c’est l’employeur ou le responsable d’entreprise qui habilité à mettre en place un CSE dans l’entreprise, dès lors que l’effectif le permet ou dès lors que l'organe en place arrive en fin de mandat. Pour ce faire, il informe les salariés de l’organisation des élections CSE et informe les organisations syndicales, le cas échéant. En l’absence de CSE, un salarié ou une organisation syndicale peut demander à l’employeur de lancer la procédure de mise en place. Il devra alors débuter l’organisation des élections, dans le mois qui suit la demande qui lui a été faite. Le CSE est composé de 11 salariés ou plus. Pour élire les membres, vous devez tenir compte des compétences dans certains domaines spécifiques comme la santé, la sécurité, la comptabilité et de la science politique.

Posted in Non classé